Course de cote d'Abreschviller


Les photos de la course de cote d'Abreschviller sont disponibles dans la section photo.

La 3ème épreuve du championnat de France de course de cote avait lieu comme d'habitude en Moselle, à Abreschviller, à quelques kilomètres de Sarrebourg. Sur un tracé court et peu sélectif, la moindre faute se paye cher, il faut donc être très vigilant. Cette course était également la première manche du championnat du Luxembourg de course de cote. D'autres pilotes étrangers étaient également venu, notamment de Suisse.

Du côté des favoris, on retrouve bien entendu Sébastien Petit qui, depuis l'arrêt de Nicolas Schatz, fait figure d'immense favori. Mais on retrouve aussi Cyrille Frantz sur une autre Norma M20 4 litres, et Geoffrey Schatz, sur une auto moins performante. En voiture de production, la McLaren de Pierre Courroye devrait faire parler la poudre, mais attention à Christian et Philippe Schmitter sur les GT3, et à la première apparition du champion en titre, Nicolas Werver, avec sa nouvelle Porsche. Dans le championnat luxembourgeois, Le champion en titre Canio Marchione a changé le moteur de sa Volkswagen Scirroco pour changer de catégorie. Il devra se battre avec Nico et Cédric Schilling, mais également Charel Valentiny.

Dès la première montée, Sébastien Petit s'empare de la tête de la course. Il améliore son temps dans la deuxième montée, se rapprochant du record du tracé de Nicolas Schatz. Derrière, Frantz essaye de suivre, mais se retrouve à une demi seconde, qu'il ne parviendra pas à reboucher. Schatz suit quand à lui à un petit peu plus d'une seconde et complète le podium. A noter la très belle performance d'Anthony Loeuilleux qui termine 4ème au général, avec une Tatuus Master moins puissante que ses rivaux, tout cela pour sa première participation à Abreschviller.
Très grosse lutte en F3 comme d'habitude, avec un plateau relevé. A ce petit jeu, c'est Billy Ritchen qui s'impose pour 3 dixièmes devant Marcel Sapin, et 6 sur Sarah Louvet qui termine première féminine.
En classe CN3, David Meillon s'impose assez facilement devant Martine Hubert, qui loupe la première place du classement féminin pour 4 centièmes.
Grosse bagarre également en classe CN2 où David Guillaumard, nouveau venu dans la classe cette saison, s'impose pour un petit dixième devant Yannick Latreille. Le podium est complété par un autre nouveau venu, Maxime Cotleur, qui devance la révélation de la saison dernière, Corentin Starck, pour un petit dixième également.

E voiture de tourisme, Pierre Courroye s'impose assez facilement avec sa nouvelle arme. Il sera très dur à battre cette année ... .Philippe Schmitter termine à une seconde et demie avec sa Lamborghini, devançant de 2 dixième Christian Schmitter et sa nouvelle Porsche 911 GT3.
Dans le groupe E1, Canio Marchione frappe un grand coup en remportant la victoire pour sa première course avec son nouveau moteur, devançant la Subaru de Nico Schilling et la BMW du suisse Bertrand Favre, qui devance de justesse un autre suisse, Fabien Houlmann, et Charel Valentiny.
En groupe A, Francis Dosières, de retour en Seat Leon Supercopa, s'impose devant une autre Seat, celle de Jérome Janny, et la BMW du pilote/préparateur Fabrice Marchal.

Prochaine épreuve pour nous, la European Hill Race d'Eschdorf, au Luxembourg, un grand rendez-vous tous les ans avec énormément de très belles voitures et de très bons pilotes.