Bergrennen Hemberg


Les photos de la Bergrennen Hemberg sont disponibles dans la section photo.

Le coup d'envoi du championnat suisse des courses de côte avait lieu dans le canton de Saint-Gall, à Hemberg. Le plateau était une nouvelle fois d'une remarquable qualité. Tout d'abord en voiture de compétition où le champion en titre Eric Berguerand allait devoir affronter à nouveau Marcel Steiner et Simon Hugentobler, en attendant l'arrivée, au volant d'une Lola F3000, de Thomas Amweg, toujours très rapide en F3. Du côté des voitures de tourisme, les Mitsubishi Lancer de Ronnie Bratschi et Roger Schnellmann compte bien inquiéter la Mercedes de Reto Meisel. Attention également aux outsiders Roméo Nüssli, vainqueur à Mickhausen et en voiture de tourisme à Eschdorf, ainsi qu'au retour de Thomas Kessler.

Dès la première montée, surprise tout en haut de la feuille des temps où Steiner réalise le meilleur temps, avec plus d'une seconde d'avance sur Berguerand. Tout le travail effectué par le team notamment au niveau aérodynamique porte ses fruits. Lors de la deuxième montée, les résultats se confirment, Steiner reprend une seconde d'avance. Les 2 pilotes n'améliorant plus leur temps lors de la 3ème ascension, Steiner remporte cette manche inaugural avec 3 secondes d'avance. Du côté de Berguerand, le nouveau fond plat pour cette année ne donne pas satisfaction. Le podium est complété par Hugentobler qui termine à 2 secondes de Berguerand, mais qui a du se méfier de Christian Balmer qui termine à moins d'une seconde du podium. Balmer devance d'une seconde et demie Amweg pour la victoire en classe 2 litres.

En voiture de tourisme, Bratschi ne termine même pas la première montée d'essai. Espérons le revoir très vite en course. Lors de la première montée, Meisel bat le record des voitures de tourisme à Hemberg pour s'emparer de la tête. Mais Schnellmann tient le rythme en descendant également sous la minute, mais à une seconde de Meisel. Lors de la 2ème montée, des problèmes sur la Mercedes poussent Meisel a redémarrer l'auto en course, lui faisant perdre beaucoup de temps. Idem lors de la 3ème montée, anéantissant les chances de victoire. Schnellmann s'impose donc, en devançant le duo Roméo Nüssli - Simon Wüthrich de 3 secondes, ce qui constitue un excellent résultat pour la Golf turbo de Wüthrich.
En classe 2 litres du groupe E1, belle lutte entre 3 pilotes séparés par seulement 1 seconde : l'autrichien Patrick Nickel s'impose devant l'autre Kadett de Peter Niederer, et la Honda Civic de Daniel Kammer.
En classe 1400, Lucky Naeff réalise une excellente performance sur sa Suzuki Swift à moteur Kawazaki en remportant la victoire devant Marc Buchser.

Grosse bagarre entre Porsche Cup pour la victoire en groupe IS. Le champion en titre Frédéric Neff s'impose avec uniquement 8 dixièmes d'avance sur Bruno Sawatzki, et une seconde six sur Danny Krieg, qui est passé cette année de l'Audi A4 à la Porsche Cup, ce qui constitue un résultat prometteur pour lui.
En classe 2 litres, belle lutte également où Jürg Ochsner l'emporte, devant Thomas Frei et Manuel Santonastaso, les 3 pilotes étant séparés que de 4 dixièmes. Santonastaso a tout tenté lors de la dernière montée pour essayer de progresser dans le classement et reprendre les 4 centièmes de retard sur Frei, mais il freina trop tard dans l'épingle Apenzeller, et abima légèrement sa BMW WTCC.
En classe 1600, Stephan Burri menait les débats lors des 2 premières montées. Mais Werner Rohr réalise un excellent temps lors de la dernière montée, et la Toyota de celui-ci se glisse devant la Polo de Burri pour seulement 12 centièmes.

Prochain rendez-vous la course de côte de Reitnau dans le canton d'Argovie le 2 juillet, pour le deuxième épisode de ce championnat suisse des courses de côtes qui s'annonce déjà superbe, avec de la bagarre dans toutes les classes et une grande diversité de voitures. Berguerand et Meisel prendront-ils leur revanche ? La réponse dans un peu moins de 3 semaines.