Salita Verzegnis


Les photos de la salita Verzegnis sont disponibles dans la section photo.

Tous les ans, la course de côte de Verzegnis accueille un plateau impressionant. Cette année, en plus du championnat italien et de la coupe d'Europe, cette course comptait également pour le championnat d'Autriche ainsi que pour le championnat slovène.
Suite au forfait de Simone Faggioli, la victoire finale allait se jouer entre les Osella FA30 de Christian Merli et de Domenico Scola, les Osella PA2000 de Domenico Cubeda et Francesco Conticelli manquant un peu de puissance sur ce tracé relativement rapide.
En voiture de tourisme, le vainqueur sortant Ronnie Bratschi revient pour marquer des points pour la coupe d'Europe, et devra affronter le vainqueur des FIA Hillclimb Master Karl Schagerl, la Fiat X1/9 de Manuel Dondi, la Skoda Fabia du tchèque Karel Trneny ainsi que la Subaru de l'italien Mauro Soretti.

Dès les essais, Merli marque son territoire en battant d'ores et déjà le record du tracé détenu depuis 2015 par Faggioli. Il récidive le lendemain, en course, en établissant la nouvelle marque avec plus d'une seconde sur l'ancien record. Scola se retrouve devant à 4 secondes de Merli. Les nombreux arrêts de course on fait débuter la seconde manche tardivement. Lors de cette montée, Scola devance Merli mais pas suffisament pour s'emparer de la victoire à l'addition des deux montées, puisqu'il finit à un peu plus de 2 secondes de Merli. Le podium est complété par Cubeda qui devance Conticelli de 2 secondes lors de chaque ascension et s'empare par la même occasion de la victoire en groupe E2SC. Belle performance pour Luca Ligato qui remporte la classe 2 litres en CN, et en terminant à la 5ème place finale.

En voiture de tourisme, la Golf de Schagerl était bien parti lors de la première montée en devançant Dondi et Bratschi. Mais il loupa sa seconde manche, le relégant à la 5ème position. Au prix d'une énorme 2ème montée, Dondi s'empare de la victoire pur un petit peu moins de 3 secondes devant Bratschi. Grosse lutte pour la 3ème place entre Trneny et Soretti qui ne sont séparés que de 3 dixièmes.
Dans le groupe GT, le favori Gianni Di Fant par à la faute lors de la première montée avec sa Lamborghini Hurracan GT3, et laisse la place pour la victoire. Lors de la première montée, les Ferrari 458 de Luca Gaetani et Roberto Ragazzi ne sont séparés que de 3 dixièmes. Mais Ragazzi sera gêné dans sa deuxième montée et la victoire revient donc à Gaetani.
Dans la classe 2 litres du groupe E1, la lutte fut splendide entre la Scirocco de l'autrichien Thomas Strasser et la Alfa 156 de Ferdinando Cimarelli, Strasser prenant l'avantage en première montée avant de voir l'Alfa lui repasser devant pour 2 dixièmes.
Belle lutte pour la victoire en groupe N également où Lorenzo Mercati prend 4 secondes d'avance à Antonino Migliuolo, avant de voir le voir revenir lors de la seconde montée pour 6 dixièmes.

Prochain rendez-vous la course de côte de Ecce Homo en République Tchèque, comptant à la fois pour le championnat d'Europe, de République Tchèque, d'Autriche et de Slovaquie de course de côte, avec la reprise du duel Faggioli - Merli, ainsi qu'un plateau en groupe GT impressionnant avec le retour de Robert Senkyr, tout comme un groupe E1 de qualité avec Schagerl, l'impressionante Delta de Felix Pailler ou bien encore la Fiesta de Mare Rybnicek.