Rampa da Falperra


La troisième manche du championnat d’Europe des courses de côte avait lieu au Portugal, dans le nord du pays, à Braga. Simone Faggioli, toujours sans victoire scratch, allait devoir affronter le vainqueur de la manche inaugural au col Saint-Pierre, Sébastien Petit, et le vainqueur du Rechberg en Autriche, Christian Merli. Même s'ils auront du mal à se battre pour le podium, d’autres concurrents sont à surveiller, avec notamment les espagnols Andres Vilarino et Javier Villa, le luxembourgeois Guy Demuth ou bien encore le portugais Rui Ramalho. Au niveau du groupe E2-SH, Vladimir Vitver et Philippe Schmitter vont trouver en face d’eux le suisse Reto Meisel, venu commencer sa saison au Portugal, puis en Espagne la semaine suivante. En catégorie 1, la lutte pour la victoire finale allait opposer des pilotes du groupe GT, où le slovaque Jan Millon allait devoir lutter contre la Nissan GTR de José Correia et la Porsche de Christian Schmitter.

Lors de la première montée de course, de légères gouttes de pluies font leur apparitions, rendant la piste très glissante. Le pilote tchèque David Dedek en a fait les frais, en sortant à pleine vitesse, mais sans blessure, dans la Curva da Morte. Lors de cette interruption, la pluie redouble et rend le choix des pneus primordial pour cette montée. Faggioli et Merli partent en slick, tandis que Petit part en pluie. Le choix du français ne paye pas, et tire un trait sur la victoire en étant déjà relégué à plus de 6 secondes de Faggioli. Faggioli prend d’ailleurs également une petite avance sur Merli, puisqu’il possède 1.8 secondes d’avance sur son poursuivant. Derrière, Vilarino, Demuth, Villa et Ramalho se tiennent en 4 secondes.
Lors de la seconde manche, Merli attaque très fort pour essayer de repasser devant Faggioli, améliore son temps de première manche de 3 secondes et bat le record du tracé détenu par Faggioli. Malheureusement pour lui, le retard accumulé lors de la première manche était trop grand, et il termine à 4 dixièmes de Faggioli au général. Troisième course, et troisième vainqueur différent au classement scratch en championnat d’Europe. Petit complète le podium en réalisant une montée sans prendre trop de risques. Derrière eux, Demuth améliore bien et lui permet de dépasser Vilarino pour la quatrième place, tandis que Ramalho n’arrive pas à suivre le rythme de Villa qui s’impose dans la classe 2 litres du groupe E2-SC.
Dans le groupe E2-SH, Meisel réalise le meilleur temps de la première manche en devançant Vitver de plus de 2 secondes, et en terminant à la 9ème place au scratch. Malheureusement pour lui, il doit renoncer à la deuxième montée, et laisse la victoire à Vitver, qui s’impose l’italien Fulvio Giuliani, qui devance Schmitter d’une seconde, et le portugais Manuel Correia de 6 secondes.

En catégorie 1, Jan Millon a le mieux tiré profit des conditions délicates de la première manche et prend une seconde d’avance sur José Correia. Mais lors de la seconde manche, le portugais améliore son temps de plus de 3 secondes, et remporte la victoire avec 4 dixièmes d’avance sur Millon. Le podium est complété par Schmitter qui a perdu trop de temps lors de la première manche, mais qui devance Millon lors de la seconde de 2 dixièmes.
A noter les belles performances des pilotes inscrits uniquement quand le championnat portugais, avec la Maserati GT4 de Patrick Cunha qui réalise un temps similaire à Millon et Schmitter lors de la dernière montée, ou bien encore les belles performances de la Subaru Impreza de Hugo Araujo, la Porsche 911 GT3 de Gonçalo Manahu, la Citroën DS3 R5 de Luis Silva ou bien encore de l’Audi RS3 LMS TCR de Luis Nunes. Dommage également que José Pires a dû abandonner, car ses passages avec sa Ford Escort Cosworth étaient impressionnant

Sur ce parcours très rapide et spectaculaire, et avec un public présent en masse au bord de la route, cette course de côte de Falperra fut une superbe course, à vivre au moins une fois. En ce qui nous concerne, notre prochaine épreuve sera la course de côte de Wolsfeld, en Allemagne, comptant pour la KW Bergcup mais aussi pour le championnat du Luxembourg.