Bergrennen Oberhallau


Plus de 220 pilotes étaient présents pour la traditionnelle course de côte d’Oberhallau, dans le canton de Schaffhouse, à quelques kilomètres de la frontière allemande. En plus de plateau impressionnant du championnat de Suisse, cette manche compte également pour la KW Berg Cup. Après des essais avec une météo mitigée et une averse lors de la seconde montée, la course s’est déroulée sous un grand soleil.

Les essais étaient dominés par Eric Berguerand, mais un ratatouillement du moteur lors de la dernière manche d’essai laissait planer un doute. Et, lors de la première montée, il ne prend pas le départ. Cette manche est remportée par Joël Volluz, qui remporte donc sa première montée chronométrée après 2 ans d’arrêt, suite à sa violente sortie de route aux Rangiers! Il devance Marcel Steiner d’un dixième, et l’autrichien Christoph Lampert de 7 dixièmes. Lors de la seconde montée, Steiner accélère et réalise un excellent temps, le plaçant en tête à l’addition des 2 meilleures montées. Il devance Volluz d’une seconde, et Lampert de 1,5 seconde. Berguerand effectue cette montée, et réalise un temps correct malgré que ses soucis ne sont toujours pas résolus, lui permettant de jouer le podium, voir la victoire s’il réalise une grosse performance lors de l’ultime ascension. Malheureusement, il ne pourra pas défendre ses chances, en ne se présentant pas pour effectuer cette montée. Au cours de cette montée, seul Lampert améliore son temps, mais il va échouer pour 14 centièmes derrière Volluz! Au final, le podium Steiner, Volluz et Lampert se tient en 1,13 seconde.

En voiture de tourisme, l’issue de la course était joué dès la première montée : Ronnie Bratschi bat le record du groupe E1 détenu par Reto Meisel depuis 2016. Il prend plus de 2 secondes d’avance sur Roger Schnellmann, qui doit se méfier de Thomas Kessler, juste une seconde derrière lui. Lors de la seconde montée, Bratschi ne faiblit pas, et prend 4 secondes d’avance à l’addition des é meilleures montées. Kessler se maintient à 2 secondes derrière Schnellmann, mais il lui faudra un gros temps pour lui passer devant. Malheureusement pour lui, il accélère avec les roues un peu dans l’herbe à l’intérieur d’un virage, ce qui va mettre sa voiture de travers et lui faire faire un tête-à-queue, figeant ainsi le podium. Grosse performance dans la classe 3 litres du groupe E1, où Hermann Bollhalder bat le record de la classe tout en étant très régulier, ce qui lui permet de remporter très largement sa classe devant René Köchli. Dans la classe 2 litres du groupe E1 suisse, Danny Krieg l’emporte devant Reto Steiner.
En groupe IS, nouvelle victoire de Frédéric Neff, avec une nette avance sur Bruno Sawatzki et Josef Koch, qui remporte la classe 3 litres avec près de 6 secondes d’avance sur un Roman Marty que l’on a malheureusement trop peu vu cette année.
Dans la classe 2 litres de ce groupe, la bagarre fut magnifique. René Faiglé prend le meilleur départ, en reléguant Jürg Ochsner à plus d’une demie seconde, et Manuel Santonastaso à plus d’une seconde. Lors de la seconde montée, Santonastaso améliore, au contraire de Faiglé, tandis que Ochsner réalise un temps similaire à sa première montée. Sa régularité lui permet de prendre la tête, avec 7 dixièmes d’avance sur ses concurrents. Dans la 3ème montée, Faiglé ouvre le bal, améliore son temps, et prend la tête pour 8 dixièmes. Santonastaso améliore aussi, et reprend la tête pour 3 dixièmes. Enfin, Ochsner s’élance, améliore et réalise le meilleur temps de la journée, et s’empare de la 1ère place pour 8 dixièmes.
Dans la Berg Cup, Patrick Orth et Mario Minichberger se sont aussi battus toute la journée, et c’est au final Partick Orth qui l’emporte pour 2 dixièmes!

Encore une édition de cette course de côte d’Oberhallau, avec ses 3 kilomètres de course, ces enchaînements rapides et ses épingles.
Prochain rendez-vous pour nous, les courses de côte de Gurnigel du côté de Berne, et de Turckheim le weekend du 8 et 9 septembre.