Wolsfeld


Située à quelques kilomètres de la frontière luxembourgeoise et de la frontière belge, Wolsfeld accueille tous les ans lors du weekend de la pentecôte la plus vieille course de côte d’Allemagne. Sur son tracé étroit et sinueux, la différence ne se fait pas à la puissance de la voiture, mais sur le pilotage.

Pour la victoire finale, 2 pilotes se détachaient dès la première montée : le prototype CRS MTK 2L de Thomas Conrad prend l’avantage pour 2 petits dixièmes devant la F3 de Frank Debruyne. Lors des 2 montées suivantes, Conrad l’emporte à chaque fois avec environ 2 dixièmes d’avance sur Debruyne, et s’impose donc avec 7 dixièmes d’avance. La troisième place revient à Georg Lang pour sa première course avec sa nouvelle Formule Renault

A la quatrième place scratch, on retrouve la première voiture de tourisme, avec l’autrichien Thomas Strasser. Avec son pilotage et l’efficacité de sa Volkswagen Scirocco préparée chez Minichberger Motorsport, il mérite amplement ce résultat. Il devance d'un peu plus d’une seconde la Lancia Delta S4 du suisse Bruno Ianniello, qui était un peu en délicatesse dans les enfilades rapides par rapport à Strasser. Enfin, le podium en voiture de tourisme est complété par l’étonnant Patrick Orth : sa BMW n’étant pas prête, Stefan Faulhaber lui a prêté son Opel Kadett de 1.6L de cylindrée, et il a prouvé tout son talent de pilote en terminant à la 6ème place scratch, avec une voiture moins puissante et qu’il découvrait. Une très grosse performance pour lui.

Au niveau du championnat du Luxembourg, Daniel Donkels réalise le meilleur temps avec sa Tatuus Formule Renault. Au niveau des voitures de tourisme, belle bagarre entre Canio Marchione et Charles Valentiny. Marchione prend le meilleur dans la première montée pour 5 dixièmes. Mais Valentiny réalise une grosse deuxième montée, devançant Marchione de 9 dixièmes. Marchione remporte à nouveau la troisième montée pour 2 dixièmes, mais au général, Valentiny l’emporte pour 1 dixième.

Comme chaque année à Wolsfeld, le tracé rend la course très spectaculaire, et le nombreux public présent notamment dans les 2 épingles droites ne se trompent pas. De plus, depuis l’an dernier, le team Falken du néerlandais Remmo Niezen assure le spectacle entre les montées avec de magnifiques démonstrations de drift.
En ce qui nous concerne, notre prochaine épreuve sera la course de côte d’Ecce Homo, à Sternberk en République Tchèque, pour la cinquième manche du championnat d’Europe des courses de côte.