Ayent - Anzère


La 4ème manche du championnat suisse des courses de côte avait lieu dans la Valais, entre Ayent et Anzère. Près de 250 se sont retrouvés dans la station pour disputer cette course.

Après des essais disputés en grande partie sur le sec, la météo de dimanche matin allait redistribuer les cartes : pluie fine et brouillard étaient présent sur le parcours. Et la première montée réserve déjà une surprise avec Marcel Steiner qui s'empare de la tête pour 2 dixièmes devant Eric Berguerand. Joël Volluz est déjà distancé , à 3 secondes des prétendants au championnat. Lors de la seconde manche, Steiner fait un similaire à la première montée. Volluz prend ensuite le départ, améliore son temps de première montée de 3 secondes, mais reste derrière Steiner pour un petit dixième. Berguerand s’élance à son tour, et améliore son temps de 5 secondes. Il remporte donc cette édition, et continue son grand chelem cette année avec 4 victoires en 4 courses.
En 2 litres, Michel Zemp réalise le meilleur temps des essais sur le sec, devant Philip Egli. Tendance qui se confirme en course, avec Zemp qui réalise d’excellent chronos. Il devance Henry Schmidt, auteur d’un temps canon dans le brouillard avec sa petite formule Caparo, et Christian Balmer.

En voiture de tourisme, Ronnie Bratschi, toujours très rapide à Anzère, prend tout de suite un avantage de 2 secondes sur Roger Schnellmann. Malheureusement, Bratschi ne termine pas la seconde manche, et Schnellmann s’impose une nouvelle fois cette saison, la 3ème fois en autant de course, en prenant une très belle 4ème place au scratch. Pour la seconde place, Thomas Kessler a également dû renoncer lors de la seconde montée, et c’est Mario Bertocchi, vainqueur de la classe 3,5 litres, qui en profite monter sur le 2ème marche du podium, juste devant le vainqueur de la classe 2 litres, Daniel Kammer. Kammer qui a réalisé un excellent temps lors de la 1ère montée, et qui a récidivé lors de la seconde. Il devance la valaisan René Faiglé et Jonas Magnin, en tête aux essais, mais plus prudent avec l’épais brouillard notamment lors de sa première montée.

En groupe IS, Frédéric Neff partait largement. Dans ces conditions délicates qu'il adore, il réalise un temps canon dès la première montée, qu'il confirmera dans la seconde pour remporter une nette victoire devant Nicolas Gérard. Le podium est complété par Bruno Sawatzki, qui effectuait là son retour après sa sortie à Hemberg.
Dans la classe 2 litres, Jürg Ochsner dominait largement les essais, mais il était plus prudent sur route mouillée. Dans ces conditions, le plus habile aura été le jurassien Patrick Vallat, toujours à l’aise sur route mouillée, qui devance Phlip Niederberger et Manuel Santonastaso. Le meilleur temps de la journée est à mettre à l’actif de Patrick Hedinger, qui aura été trop prudent en première manche pour pouvoir monter sur le podium.

Prochaine du championnat suisse aura lieu dans le Jura, à Saint-Ursanne, manche comptant également pour le championnat d'Europe.
De notre côté, la saison se poursuit la semaine prochaine en Allemagne, à Osnabrück, avec une liste d'engagés folle.