European Hillrace Eschdorf


Suite à une quarantaine de forfait, dont certains prétendants à la victoire comme Eric Berguerand, Patrik Zajelsnik ou bien encore Cyrille Frantz, ce sont environ 150 participants qui se sont élancés lors de l'European Hill race d’Eschdorf. Suite au deuil national luxembourgeois, le départ des essais a eu lieu à 18h samedi. Alors que le deuxième groupe, celui des prototypes et des monoplaces, venaient tout juste de descendre, une averse de neige s’abat sur le parcours, annulant la suite de cette montée d’essai..

Pour la course, surprise à la première montée puisque Marcel Steiner s’empare de la première place, avec 9 dixièmes d’avance sur Sébastien Petit. Le troisième, Joël Volluz, est à 2 secondes. Lors de la seconde montée, Steiner améliore d’une seconde tandis que Petit n’améliore que de 7 dixièmes. Guy Demuth, auteur d’une très belle montée, passe devant Volluz et n’est plus qu’à un dixième de Petit. Lors de la dernière montée, Steiner améliore encore, mais Petit également, se rapprochant à 4 dixièmes du suisse, mais insuffisant pour l’emporter. Demuth complète le podium, même s’il n’a pas effectué sa dernière montée.
En F3, Ludovic Cholley s’impose devant Samy Guth et les 2 autres représentant de la famille Cholley, Patrick devançant Arnaud de seulement 12 centièmes.

En voiture de tourisme, Ronnie Bratschi s’empare de la première place lors de la première montée, avec 5 dixièmes d’avance sur Nicolas Werver. Lors de la seconde montée, Werver améliore tandis que Bratschi non, et l’écart passe à 11 centièmes en faveur du suisse. Lors de la dernière montée, Werver améliore d’abord son temps, et s’empare de la tête. Bratschi effectue une petite erreur de trajectoire avant la grande ligne droit, l’obligeant à relâcher un peu l’accélérateur. Mais il parvient néanmoins à améliorer son temps et à reprendre la première place. Frédéric Neff, auteur d’une superbe course également, monte sur la troisième marche du podium.
Dans le groupe E2SH, la lutte fut superbe également. Loïc Hébinger prend la tête assez largement lors de la première montée, avant de voir Ralf Kroll et Philippe Schmitter lui passé devant pour moins de 2 dixièmes. Les positions resteront inchangé lors de la dernière montée, et Kroll l’emporte de Schmitter, Hebinger et Marchal, les 4 hommes étant séparés par uniquement 2 dixièmes!
Dans la classe 2 litres, Canio Marchione réalise une splendide performance, l’emportant avec plus d’une seconde d’avance sur Patrick Orth. Ralf Paulick s’empare pour un dixièmes du podium devant un Werner Weiss déchainé. La suite du classement est très serrée, puisque entre Paulick, 3ème, et Pisano, 10ème, il n’y a que 9 dixièmes de secondes, avec, dans l’ordre, Weiss, André Wiebe, Chrisitan Auer, Eric Schwilden, Johann Hatezic, Daniel Bayer et donc Pisano.
En classe 1.6 litres, Stefan Faulhaber remporte sa deuxième victoire de la saison, devant Erwin Buck et Andy Heindrichs.

Grâce à la réactivité et l'excellente organisation de cette manifestation, l’organisateur a pu proposer 4 montées le dimanche, une d’essai et 2 de course, minimisant au maximum les conséquences du deuil national. Bravo à toute l’équipe, et rendez-vous à l’année prochaine.
En ce qui nous concerne, la saison se poursuit le weekend prochain au Portugal, à Braga, pour la 3ème manche du championnat d’Europe.