Bergrennen Hemberg


Le coup d’envoi de la saison des courses de côte a eu lieu ce weekend, à Hemberg, dans le canton de Saint-Gall. Sur son parcours de 1,7km avec une forte pente, près de 160 pilotes se sont affrontés ce weekend, avec le bitume qui a été refait sur le haut du tracé.

Dès les essais, le duo Eric Berguerand - Marcel Steiner se détache, avec le record du tracé qui est déjà battu par Berguerand, mais pas encore validé car en essais. Après un orage lors de la nuit, la première montée de course s’effectue sur une piste sèche. Steiner s’élance, et bat le record du tracé, ainsi que le meilleur temps réalisé par Berguerand la veille. Le valaisan s’élance quelques minutes après, et améliore le temps de Steiner de 5 centièmes! La lutte est bien lancée entre les 2 prétendants au titre. Lors de la seconde montée, Steiner réalise un moins bon temps de 6 dixièmes, et Berguerand aussi n’améliore pas, mais de 7 centièmes uniquement. Lors de l’ultime montée, aucun des 2 pilotes n’améliore, et berguerand l’emporte donc pour 67 centièmes. Pour une première sortie avec sa Lola avec des éléments aérodynamiques de F1 Force India, Berguerand se montre tout de suite rapide, et la bataille sera belle cette saison avec Steiner.
Pour la lutte pour le podium, la lutte a opposé Thomas Amweg à Robin Faustini. Quelques soucis mécaniques ont encore gêné Amweg sur une manche d’essai et une manche de course, mais son nouveau package aérodynamique, avec lui aussi un aileron avant de F1 de chez Sauber, se montre efficace. Lors de la 2ème montée, il devance Faustini d’uniquement 9 centièmes, mais accélère encore lors la dernière montée pour devancer Faustini de 8 dixièmes.
Dans la classe 2 litres, Christian Balmer devance Marcel Maurer de peu aux essais. Lors de la première manche, Maurer réussit à passer devant Balmer pour seulement 1 centième! Lors de la seconde montée, l’écart s’accentue et Maurer prend une demie seconde d’avance.

En voiture de tourisme, Ronnie Bratschi prend les devants lors des essais devant Thomas Kessler et Hermann Bollhalder. Roger Schnellmann n’a pu effectuer qu’une seule montée avant que le différentiel de sa Mitsubishi ne lâche. Après une grosse soirée de travail, il était présent lors de la montée d’essai du dimanche matin. Lors de la première montée, coup de théâtre pour Ronnie Bratschi qui doit à son tour abandonner sur problème mécanique. Il ne pourra malheureusement pas revenir pour les montées suivantes. Schnellmann passe dès la première montée sous la minute, devant Kessler et Simon Wüthrich. Schnellmann améliore un peu, mais Kessler réalise un excellent chrono, à seulement 8 dixièmes du meilleur temps. Mais il ne pourra améliorer ce temps, et Schnellmann remporte donc sa première victoire de la saison avec 2,7 secondes d’avance sur Kessler, 4,2 secondes sur Wüthrich.
Dans la classe 2 litres du groupe E1, Danny Krieg s’impose largement, avec 5 secondes d’avance sur un groupe emmené par Daniel Kammer, qui devance Peter Niederer de 4 dixièmes, Ruedi Furher de 1,2 secondes, et Daniel Baumgartner de 1,3 secondes.

Dans le groupe IS, Bruno Sawatzki part malheureusement à la faute lors de la dernière montée d’essai samedi, et endommage sa Porsche 997. Il ne pourra malheureusement pas prendre le départ de la course dimanche, laissant Willi Jenni seul. Il s’impose avec 2 secondes d’avance sur le vainqueur de la classe 2 litres, Jürg Ochsner et distance ses poursuivants dans la classe, Philip Niederberger et René Tschircky de respectivement 1,8 et 2,3 secondes. Le podium du groupe IS est complété par le vainqueur de la classe 2,5 litres, qui devance dans la classe Josef Koch de 1,3 secondes. Enfin, belle course de Stefan Burri qui remporte la classe 1,6 litres, tout en terminant à une excellente 4ème place de groupe.

Enfin, belle lutte dans le groupe SuperSerie entre les 2 Lotus Exige : Dino Wintsch se montrait le plus rapide aux essais, mais lors de la course, Andy Feigenwinter reprend les devant et s’impose pour seulement 3 dixièmes.

La saison est bien lancée en Suisse, avec des luttes dans toutes les classes, comme d’habitude dans ce championnat. La plupart de ces pilotes se retrouveront dans 2 semaines à Reitnau, dans le canton d’Argovie, pour la suite du championnat, qui sera également la prochaine manche où nous seront présent.