Dobsinsky Kopec


La 8ème manche du championnat d’Europe avait lieu en Slovaquie, dans la ville de Dobsina, dans le centre du pays. Sur ce parcours très rapide et avec une longue ligne droite, près de 130 pilotes se sont affrontés..

En tête après la première montée d’essais, Simone Faggioli montrait déjà son ambition. Lors de la première montée de course, la tendance se confirme et Faggioli prend l’avantage sur Christian Merli pour 6 dixièmes. Christoph Lampert complète le podium, mais à déjà plus de 9 secondes du duo italien. Un orage retarde le début de la seconde manche, mais la pluie refait son apparition pour les 30 dernières voitures. Faggioli réalise le meilleur temps de cette manche, et s’impose largement. Mais la pluie redouble, la luminosité baisse, et les pilotes du groupe E2-SS ne sont pas dans les mêmes conditions que les pilotes du groupe E2-SC. Merli s’empare néanmoins de la 2ème place, mais Lampert se voit dépasser par l’Osella PA21 de Petr Vondrak..

En voiture de tourisme, Marek Rybnicek a remporté toutes les manches, et s’impose donc devant l’excellent Veroslav Cvrcek à un petit peu moins de 4 secondes. Dan Michl sauve de peu sa 3ème place en devançant Igor Drotar de seulement 2 dixièmes.
En groupe GT, Jan Milon s’impose largement devant Zdenek Kminek et Martin Jerman, suite à une erreur de Jerman lors de la seconde manche. En découvrant sa Lamborghini Huracan, les temps sur le sec sont intéressant pour Jerman.
En groupe N, la bataille s’annonçait belle avec 3 pilotes dans la même seconde aux essais. Mais le tchèque Ivo Holan renonçait malheureusement lors de la première manche. Peter Jurena réalise le meilleur temps de la première montée devant Tomas Vavrinec, Antonino Migliuolo et Tomas Fusko.Jurena enfonce le clou lors de la 2ème montée avec des conditions de piste variables. Fusko en profite également, et grimpe à la seconde place, devant Migliuolo et Vavrinec, grand perdant de cette montée.
En groupe A, Luca Zuurbier réalise le meilleur chrono lors de la première montée avec 2 dixièmes d’avance sur Lukas Vojacek. Mais un drapeau jaune lors de la seconde montée suite à une légère touchette de Martin Cambalik fait perdre quelques dixième à Zuurbier, qui doit laisser la victoire à Vojacek pour un petit peu plus d’une seconde..

Comme lors des 2 dernières manches, la météo variable a joué un rôle important dans le résultat de la course. En espérant que cela ne soit pas le cas le weekend prochain, à Limanowa en Pologne, pour la prochaine manche du championnat.
En ce qui nous concerne, nous serons présents à la course de côte Ayent Anzère pour la prochaine manche du championnat de Suisse des courses de côte.