Bergrennen Osnabrück


Avec près de 200 partants, la course de côte d’Osnabrück réunissait un plateau de très grande qualité, venu de toute l’Europe. Cette année, 3 montées d’essai officielles et une montée facultative, ainsi que 4 montées de course ont eu lieu pour le plus grand bonheur des pilotes ainsi que des nombres spectateurs venant en masse comme tous les ans.

Grand favori, Christian Merli domine les essais. Lors de la première montée, en revanche, surprise … l’italien est devancé par Patrik Zajelsnik de 4 centièmes. Derrière, c’est Marcel Steiner qui monte sur le podium. Lors de la seconde montée, Merli reprend la tête en battant le record du parcours. Steiner s’accroche à la 3ème place, face au retour de Sébastien Petit. Le classement n’évoluera plus lors des 2 dernières montées et Merli l’emporte donc une nouvelle fois à Osnabrück. Mais le classement a évolué suite à la course. Une plainte a été porté contre le moteur de Zajelsnik, qui a refusé de signer le papier indiquant que son moteur allait être investiguer. Il a donc été mis hors-course, et c’est Steiner qui monte sur la 2ème marche du podium, devant Petit.
Dans la classe 2 litres, Kévin Petit a dominé les débats en remportant toutes les montés. Il devance Anthony Loeuilleux de près de 3 secondes. Loeuilleux s’est bataillé toute la journée avec Georg Lang qui termine à seulement 2 dixièmes de Loeuilleux.

En voiture de tourisme, Ronnie Bratschi a annoncé la couleur dès la conférence de presse : le record des voitures de tourisme doit tomber. Et cela a déjà été le cas lors des essais. A la 1ère montée de course, il améliore son temps de la veille de 8 dixièmes, avant de l’améliorer lors de la seconde montée de 4 dixièmes encore. Puis, en raison de problèmes sur sa voiture, il n’effectuera pas les 2 montées suivantes, mais remporte largement la victoire. Derrière lui, la bagarre a fait rage entre les français Philippe Schmitter et Nicolas Werver. Schmitter était mieux parti, mais Werver améliore ses temps tout au long de la journée, pour finalement devancer Schmitter de 1 dixième. A noter les belles performances de Stian Hermansen, 5ème juste derrière Holger Hovemann, et Luca Gaetani qui découvrait l’épreuve. A noter les très bons temps également de Keith Murray aux essais, mais il a malheureusement effectuer une sortie de route, endommageant son Audi.
En classe 2 litres, Björn Wiebe prend le meilleur départ, en devançant de 2 dixièmes Canio Marchione. Lors de la seconde montée, Wiebe améliore d’un dixième, Marchione de 4 dixièmes, mais il reste derrière à l’addition. Lors de la 3ème montée, Marchione améliore son temps de première montée, mais pas Wiebe. La situation n’évoluera plus lors de la dernière montée, et Marchione l’emporte devant Wiebe. Patrick Orth monte sur le podium, devant un Mario Minichberger de plus en plus rapide avec sa BMW 2002.
Dans la classe 1,6 litre, Erwin Buck prend le meilleur départ, juste devant Stefan Faulhaber. Lors de la montée suivante, Faulhaber améliore et prend la tête, pour ne plus la lâcher. Il réalise les 2 meilleurs temps de la classe de la journée. Il devance Buck de 6 dixièmes, et Andy Heindrichs de 3 secondes.

Un beau spectacle, beaucoup de montées effectuées et un public une fois encore présent, cette édition de la course de côte d’Osnabrück est une nouvelle fois une réussite. Prochaine épreuve de notre côté, la course de côte de Saint-Ursanne - les Rangiers le 17 et 18 Août.