Preview European Hillrace Eschdorf


Ce weekend aura lieu l’édition 2019 de la course de côte d’Eschdorf, au Luxembourg, course comptant pour le championnat du Luxembourg ainsi que pour la Bergcup. Malheureusement, en raison du deuil national au Luxembourg, les essais ne pourront commencer qu’à partir de 18h samedi. Plus de 180 pilotes se sont inscrits, venant comme d’habitude d’une multitude de pays.

Pour la victoire finale, de nombreux prétendants seront présent, à commencer par le vainqueur sortant, Sébastien Petit, qui remettra son titre en jeu. Parmi les prétendants, on retrouvera également Patrik Zajelsnik si ses ennuis moteurs d’Abreschviller seront résolus, ou bien encore le trio de pilote suisse emmenée par le champion en titre Marcel Steiner, Eric Berguerand ou bien encore Joël Volluz. Attention tout de même aux luxembourgeois Guy Demuth qui a déjà bien reprit sa saison en championnat d’Europe ou encore Tommy Rollinger, mais il risque de manquer un peu de roulage.
En classe F3, Ludovic Cholley part favori mais il faudra surveiller son frère Arnaud qui découvrira Eschdorf, Samy Guth ou bien encore Daniel Allais.
En classe E2SS 2 litres, Anthony Loeuilleux fait figure de favori, mais Kévin Petit et Andrea Voss mèneront la poursuite avec la même voiture que Loeuilleux, tandis que Frank Debruyne, Georg Lang, Mathieu Wolpert et Christian Triebstein tenteront de se mêler à la lutte avec des F3.
Dans la classe ESSC 2 litres, Kévin Durot emmènera la meute, avec dans son sillage Alexander Hin (si sa PRC est réparé après sa sortie à Rechberg le weekend dernier), et Thomas Conrad. A suivre aussi l’évolution des performances de Michel Zemp, toujours très rapide en voiture de tourisme, et qui pilotera pour la première fois en course sa nouvelle Norma.

En voiture de tourisme, les pilotes se lanceront à la chasse à Ronnie Bratschi, le tenant du titre. Derrière lui, la lutte reprendra entre les 2 pilotes Porsche : le pilote français Nicolas Werver et le pilote autrichien Herbert Stolz. Thomas Kessler, dans la même seconde que les pilotes Porsche l’an dernier, pourrait bien les devancer avec sa nouvelle boîte séquentielle qui devrait lui faire gagner quelques dixièmes, si celle-ci fonctionne correctement après les problèmes rencontrés lors des essais à Lahr. A surveiller également, les performances de Holger Hovemann et sa Kadett ainsi que de Romeo Nussli et sa Ford Escort.
Dans la toujours très disputée classe 2 litres, la victoire sera très disputée entre Thomas Strasser, Canio Marchione, Egidio Pisano et Patrick Orth. Attention également à Ralph Paulick, en vue à Schotten.
Dans la classe 1600, Stefan Faulhaber, vainqueur à Schotten, retrouve Erwin Buck qui a dû abandonner la lutte à Schotten. Attention à Andy Heindrichs également si il a pu réparer depuis Schotten, voir Manfred Schulte s’il est plus en forme qu’à Abreschviller.

Même si le programme est raccourci (essai samedi à partir de 18h, entrée gratuite), et reprise dimanche dès 8h, le plateau s’annonce tout de même de qualité, avec un beau spectacle en perspective.