Preview Bergrennen Osnabrück


Comme tous les ans début Août, la course de côte d’Osnabrück attire un plateau nombreux et international, puisqu’il compte à la fois pour la Berg-Cup et le championnat allemand, mais aussi pour le championnat du Luxembourg et la coupe d’Europe FIA de la montagne. Cette année, ce sont 211 pilotes qui se sont inscrits à cette course, avec du beau monde dans toutes les catégories.

Pour la victoire, un favori se dégage avec l’italien Christian Merli. Venu à Osnabrück en 2017, il est reparti avec la victoire et le record. Mais ce record a été battu déjà l’an dernier. Il revient donc avec l’envie de reprendre son record. Il faudrait néanmoins surveiller son moteur, avec lequel il connaît quelques problèmes ses dernières semaines. Parmi les autres prétendants du groupe E2-SS, on retrouve l’autrichien Christoph Lampert qui participe au championnat d’Europe avec Christian Merli, Joël Volluz qui réalise de belles performances cette année, mais aussi Eric Berguerand, dans une excellente forme puisqu’il bat tous les records en suisse lorsque les conditions météo sont bonnes. Mais on peut également citer dans une moindre mesure Robin Faustini, Tommy Rollinger ou encore Guy Demuth, qui sera de retour avec sa G-Force formule nippon.
Dans le groupe E2-SC, les prétendants à la victoire seront également nombreux avec le détenteur du record, Sébastien Petit, même s’il manque de repère avec sa Norma reconstruite. Mais il faudra également compter sur Patrik Zajelsnik, auteur d’une excellente saison, le champion de Suisse en titre Marcel Steiner, le vainqueur de la coupe FIa ces dernières années Vaclav Janik ou encore Alexander Hin qui remporte toutes les manches en Allemagne, mais il faudra voir si son Osella PA30 est suffisamment performante face aux FA30 et aux Norma notamment.
Dans la classe 2 litres du groupe E2-SS, la bagarre sera également présente entre les français Anthony Loeuilleux, Samy Guth, Daniel Allais et Kévin Petit face aux allemands Christian Triebstein et Georg Lang ou encore l’autrichien Andreas Stollnberger.

En voiture de tourisme, il y aura également du beau monde, avec Ronnie Bratschi en favori s’il arrive à réparer sa panne d’Anzère. Il faudra aussi compter sur Nicolas Werver, Holger Hovemann, l’italien Luca Gaetani avec sa Ferrari 458 GT ou bien peut être une surprise venu de scandinavie, avec de nombreux norvégiens et un suédois qui seront présent. Il n’y a pas vraiment de comparatif avec eux par le passé, mais la Mitsubishi de Stian Hermansen ou les autres BMW ou Audi seront à surveiller.
Il ne faut pas non plus oublier les prétendants à la victoire en classe 2 litres, avec Canio Marchione, Tom Strasser, André Wiebe sur la Clio, Björn Wiebe sur la Laguna, Mario Minichberger sont les temps sur la BMW 2002 ne cesse de s’améliorer, ou bien encore Patrick Orth.
La classe 1.6 litre vera le nouveau duel entre Stefan Faulhaber et Erwin Buck, avec Andy Heindrichs ou Manfred Schulte, s’il a résolu ses problèmes de direction, qui ne devraient pas être loin.

Une très belle édition se dessine du côté de la course de côte d’Osnabrück, en espérant que la météo soit de la partie ce weekend.