Saint-Ursanne - les Rangiers


La 9eme manche du championnat d'Europe et la 5eme manche du championnat de Suisse des courses de côtes avaient lieu dans la petite ville de Saint-Ursanne, dans le jura. Sur ce tracé ultra rapide d'un petit peu plus de 5km, les pilotes ont des sensations folles. Et avec le nouveau bitume, les records promettaient d'exploser.

Dès les essais, Faggioli s'approche à 1 dixième du record de Merli, qui lui était un peu à la traîne. Lors de la première montée de course, Faggioli place la barre très haute : le record est battu de plus de 2 secondes! Lorsque Merli en fini, il ne peut que constater les dégâts : avec un temps similaire à son ancien record, le voilà 2eme et, sauf erreur de Faggioli, il ne remportera toujours pas les Rangiers. Lors de la seconde montée, Faggioli n'améliore pas, et termine à 4 dixièmes de son nouveau record. Merli s'élance, et montre bien que son temps de première montée ne reflétait pas sa vraie valeur : il termine cette montée à 2 dixièmes du nouveau record.
Pour le podium, Marcel Steiner a occupé cette place tout le week end. Avec quelques dixièmes d'avance après la première montée sur Fausto Bormolini et Diego Degasperi , il accélère lors de la seconde montée pour prendre 2 secondes d'avance. Degasperi améliore aussi, et passe devant Bormolini pour la 4eme place. En manque de repère sur une épreuve qu'il découvrait, Christoph Lampert ne pouvait se mêler à la lutte, tout comme Joël Volluz qui connaissait des problèmes moteurs.
Dans la classe E2SS 2 litres, Billy Ritchen a dû s'employer pour aller chercher la victoire face a la Dallara du britannique Darren Warwick. Ritchen réalise les 2 meilleurs temps de la journée, mais il ne devance Warwick que de moins de 2 secondes à l'addition.
Dans la classe E2SC 2 litres, la bagarre fut serrée entre Michel Zemp et Petr Trnka, mais le tchèque était 6 dixièmes plus rapide que le suisse sur chaque montée, et remporte donc la course avec un petit peu plus d’une seconde d’avance.

En voiture de tourisme, Ronnie Bratschi réalise dès la première manche un temps canon : le record de Reto Meisel est battu de près d’une seconde, et, surtout, son record personnel tombe de plus de 3 secondes! Derrière lui, c’est le tchèque Marek Rybnicek qui prend la seconde place, avec un petit dixième d’avance sur Roger Schnellmann. Dan Michl n’est pas loin non plus, puisqu’il est dans la même seconde. Lors de la seconde manche, Bratschi n’améliore pas mais réalise tout de même un excellent temps, et remporte la victoire. Schnellmann améliore quand à lui son temps d’un petit dixième, pendant que Rybnicek perd 4 dixièmes, et se fait donc subtiliser la deuxième place.
Dans la classe 2 litres du groupe E1, Fabien Houlmann prend le meilleur départ, mais Ruedi Furher, Sébastien Coquoz et Jonas Magnin sont séparés par 1.3 secondes. Lors de la seconde manche, aucun pilote n’améliore, la victoire reviendra donc à celui qui perdra le moins de temps. Magnin perd près d’une seconde, et reste 4ème. Houlmann perd 3 secondes, et ses rêves de victoire également : il termine 3ème. Coquoz perd également un peu de temps, et, au final, la victoire revient à Fuhrer qui n’a perdu 1 dixième.

Dans le groupe IS, il n’y aura pas eu de bagarre, tant Frédéric Neff a dominé la concurrence, en améliorant de plus de 2 secondes son propre record. Derrière lui, on retrouve le vainqueur de la 2.5 litres avec Joseph Koch qui réalise une superbe course et qui domine nettement Armin Banz sur cette épreuve, Banz qui n devance que de quelques dixièmes Urs Banz, sur une de ces rares apparitions de l’année.
Dans la classe 2 litres, la victoire s’est joué entre 2 hommes : le jurassien Patrick Vallat et Manuel Santonastaso. Le pilote de la Golf prend le meilleur départ, avec 4 dixièmes d’avance sur Santonastaso. Lors de la seconde manche, les 2 pilotes améliorent, mais Vallat est encore une fois le plus rapide, pour 2 dixièmes. Il l’emporte donc avec moins d’une seconde d’avance sur le pilote de la BMW 2002.

Fin donc de cette course de côte de Saint-Ursanne, mais le championnat suisse reprend dès le weekend prochain à Oberhallau avec un plateau fabuleux. Pour le championnat d’Europe, la prochaine manche aura lieu dans 2 semaines en Slovénie, à Ilirska Bistrica, sur lesquelles nous serons également présent.