Bergrennen Wolsfeld


La course de côte de Wolsfeld a lieu lors du weekend de Pentecôte tous les ans. Sur son tracé court, sinueux et étroit, il n’est pas rare de voir des voitures de tourisme s’illustrer et monter sur le podium, voir même gagner comme le montre les victoires de Bruno Ianniello par le passé.

Dès les essais, c’est une voiture de tourisme qui s’empare de la tête avec Ronnie Bratschi qui prend le meilleur sur Alexander Hin. Mais lors de la première montée de course, l’allemand sur sa PRC reprend la première place pour un dixième devant Bratschi et Georg Lang, auteur d’une excellente montée. Lors de la seconde montée, Bratschi améliore de plus d’une seconde son temps, s’empare de la tête et bat de peu le record des voitures de tourisme de Bruno Ianniello datant de 2011. Derrière lui, Lang se loupe un petit peu et recule au classement, alors de Christian Triebstein se montre de plus en plus rapide. Lors de la dernière montée, Bratschi n’améliore pas mais remporte tout de même la course, Hin se faisant exclure car son aileron n’est pas conforme. Triebstein en profite pour prendre la deuxième place à 2,7 secondes de Bratschi, et Anthony Loeuilleux monte sur le podium de cette épreuve qu’il découvrait, grâce à sa régularité sur les 3 montées.

En voiture de tourisme, derrière Bratschi, on retrouve la Mitsubishi de Mario Fuchs, qui termine également à une belle 6ème place scratch. Le podium est complété par le premier pilote de la classe 2 litres, Björn Wiebe, qui montre que la Renault Clio qu’ils ont construite est bien née et qu’il faudra compter avec lui dorénavant.
Dans cette classe 2 litres, la bagarre a bel et bien eu lieu, avec Michael Bodenmüller qui réalise une excellente course et termine 2ème, juste devant Ralph Paulick qui réalise lui aussi une superbe course.
Dans la classe 1600, Stefan Faulhaber était bien parti pour remporter la classe, tout en finissant devant toutes les 2 litres lors des essais. Mais un soucis moteur l’empêche de prendre part aux manches de course, et Erwin Buck en profite pour prendre la première place de la classe, avec une très belle 9ème place scratch, malgré des trajectoires qui n’étaient pas idéales. Pour la seconde place de la classe, la bagarre fut somptueuse entre Andy Heindrichs et Mikko Kataja : lors de la première montée, le belge devance le finlandais de seulement 24 millièmes. Dans la seconde montée, Heindrichs prend 6 dixièmes d’avance, avant de les perdre lors de la dernière montée. Au final, seulement 6 millièmes séparent les 2 pilotes à l’addition des 3 montées!

Une belle édition de cette course de côte de Wolsfeld une fois de plus, avec du spectacle et de beaux passages tout le weekend.
Prochaine épreuve de notre côté, la course de côte de Hemberg en Suisse qui ouvrira le championnat suisse le weekend prochain.